La copie du contenu de ce site est strictement interdite.
1

Apnée du sommeil : Cause, risque sur la santé et traitements possibles

L’apnée du sommeil est un trouble du sommeil dont souffrent les hommes mais aussi les femmes de tout âge. Plusieurs statistiques montrent qu’entre 5% et 10% de la population Française sont concernées par le syndrome d’apnée obscure du sommeil. Dans le cas général, l’apnée du sommeil est un trouble qui touche les hommes et augmente avec l’âge. Il est souvent caractérisé par des ronflements intenses et réguliers. Ces ronflements, peuvent brutalement être interrompus par des micros-arrêts respiratoires de 10 à 3 secondes qui peuvent se répéter 5 à 30 fois dans l’heure. Dans cet article, nous partageons avec vous des conseils pour reconnaître le signalement de l’apnée du sommeil, les causes de ce trouble ainsi que des conseils pour le traité.

Les deux types d’apnées du sommeil :

Avant d’aller dans le vif du sujet, notons qu’il existe deux types d’apnées sommeille : le syndrome le plus commun des deux types est le syndrome de l’apnée obstructive du sommeil (SAOS) et le moins commun est l’apnée centrale du sommeil (ACS).

Signalement de l’apnée du sommeil : cas de l’apnée Obstructive du sommeil

Très souvent, les apnéiques ne sentent pas qu’ils souffrent d’un mal. Ils ont pour la majorité des cas le sentiment de dormir normalement.
Le signalement de la présence de ce mal se fait souvent par le conjoint qui ne peut s’empêcher d’entendre les ronflements du dormeur. Ce qui peut l’empêcher de bien dormir.

apnée du sommeil cause risque et traitement pour guérir

Toutefois, il est possible de savoir si l’on souffre de l’apnée du sommeil. La plupart de ceux qui en souffrent, sentent des céphalées matinales, une fatigue diurne ou des mictions nocturnes.

Ce sont donc des signes que vous ne devriez pas ignorer si vous vouliez diagnostiquer la présence du syndrome de l’apnée du sommeil. Dès que vous sentez ces troubles, vous devriez commencer par rechercher des solutions pour traiter le mal.

Quelles sont les personnes à risques ?

Tout le monde peut souffrir à un moment donné de l’apnée obstructive du sommeil. Mais dans le cas général, les personnes les plus exposées sont  :

– les personnes qui ont un excédent de surpoids;

– Hommes et femmes qui ont l’habitude de ronfler la nuit de façon régulière;

– les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle;

– Ceux qui dans leurs familles ont des antécédents du syndrome de l’apnée du sommeil (SAOS) et des ronflements

– Les personnes qui ont des voies respiratoires restreintes comme : Une grosse langue, un menton en retrait, un excès de chair dans leur gorge mais aussi ceux qui ont un palais mou.

Ces types de personnes sont exposées à l’apnée du sommeil. Il faut aussi noter que certains facteurs peuvent aussi augmenter les ronflements et surtout l’apnée pendant les nuits.

Comme facteurs, on peut citer : le fait de dormir sur le dos, la consommation régulière d’alcool les soirs, les consommations de somnifères, de narcotiques, de sédatifs et d’analgésiques au coucher.

Pourquoi faut-il agir très vite ?

Beaucoup de personnes ne savent pas que le syndrome de l’apnée du sommeil est un trouble qui peut nuire à leur santé. Ce que vous devriez retenir, c’est que lors des micros-arrêts respiratoires, l’oxygène n’arrive plus au cerveau qui, placé en situation d’alerte, rend alors impossible le sommeil profond. Le sommeil est alors brutalement interrompu et vous ne pouvez éviter de vous réveiller pour reprendre votre respiration avant de vous rendormir. C’est un cycle qui peut se répéter plusieurs fois durant une nuit (disons entre 5 à 30 fois fois par heure).

Dans ces conditions, les apnéiques vivent des journées jalonnées de somnolence qui augmente le risque d’accident.

Il faut par ailleurs noter que cette diminution du taux d’oxygène dans le sang altère petit à petit toutes les fonctions de l’organisme. Cela peut donc augmenter les risques de diabète, d’hypertension, d’accidents cardiovasculaires etc.

Quels sont les traitements pour soigner l’apnée du sommeil ?

Pour traiter l’apnée du sommeil, il faut agir pour maintenir un flux d’air important dans les voies respiratoires. Il ne faut pas oublier que les voies respiratoires s’affaissent en raison d’une moindre tonicité musculaire, aggravée par le surpoids, l’alcool ou la prise d’anxiolytique peut être efficace. Pour ce faire, tout traitement visant à maintenir le flux d’air dans les voies respiratoires qui, lors du sommeil, peut être efficace.

Dans certains cas, le port nocturne d’une orthèse d’avancée mandibulaire (appareil qui positionne davantage en avant) peut suffire. Mais le plus important reste la pression positive continue (PCC). Elle consiste à porter la nuit un masque nasal relié à une machine administrant un flux d’oxygène pour préserver l’ouverture du pharynx.

Ses différentes interventions peuvent aider à garder un flux d’air normal dans les voies respiratoires et ainsi lutter contre les ronflements dus à l’apnée du sommeil.

À quoi s’attendre comme résultat .

Comme vous venez de le voir, ces quelques traitements peuvent vous aider à limiter les risques liés aux troubles de l’apnée du sommeil. Si la PCC est bien suivie lors du traitement, les résultats peuvent être immédiats et très positifs. Pour bien suivre la PCC, il est important de la mettre en place trois heures par nuit, pendant vingt jours par mois.

Il faut aussi noter que l’appareil est maintenant silencieux et miniaturisé. Mais, bien que cela soit le cas, le traitement à vie de l’apnée du sommeil, reste contraignant.

Les différents types de masque pour traiter l’apnée du sommeil

Il existe trois types de masque qu’on utilise le plus souvent pour soulager l’apnée. Ses différents masques aident à combler les besoins des patients apnéiques. Pensez à bien choisir ce type de masque parce qu’il est très important qu’il soit bien ajusté. Il doit aussi être confortable et disposé d’un joint d’étanchéité. Ce joint permet de bien délivrer le niveau d’air approprié. Il faut aussi noter que sans ajustement parfait du masque, le niveau d’air approprié ne peut être déterminé.

Comme masque pour soulager l’apnée du sommeil on peut trouver :

1. le masque nasal qui couvre le nez du patient. C’est le modèle le plus approprié et le plus utilisé.

l’apnée du sommeil et Masque oronasale Resmed

Cliquez ici pour découvrir ce masque qui couvre le nez

2. Le masque avec coussin nasal.

Il favorise le passage de l’air directement dans les narines. Il offre également un champ de vision sans obstruction. C’est le modèle de masque qui est généralement recommandé pour les patients qui ont l’habitude de dormir avec un masque nasal ou encore ceux qui dorment avec un masque facial. C’est le cas des patients qui sont claustrophobes

l’apnée du sommeil et Masque Nasal Resmed Swif Nano

Cliquez ici pour découvrir ce masque nasal 

l’apnée du sommeil et le Masque Nasal ResMed AirFit N10

Cliquez ici pour découvrir ce masque nasal

3. Si vous avez l’habitude de dormir en laissant votre bouche ouverte, le masque facial est la meilleure solution.

Nos conseils pour bien dormir :

Pour bien dormir, vous devez bien choisir votre literie. Une literie bien adaptée vous aidera certainement à profiter de votre sommeil tout en soulageant les troubles de l’apnée.

Vous devez aussi penser à bien choisir votre oreiller. Un choix judicieux peut vous être utile en vous évitant les douleurs cervicales. C’est pourquoi nous vous conseillons de choisir un bon oreiller cervical. Pour plus d’information sur l’apnée du sommeil, nous vous conseillons cet article de Doctissimo.

Lire les articles précédents :
reconnaître les différents cycles du sommeil
Comment reconnaître les différents cycles du sommeil et les respectés

Beaucoup de personnes ne connaissent pas les 5 cycles du sommeil. Si vous aussi vous les ignorez, sachez que nos...

Fermer